L'INCONTINENCE URINAIRE MASCULINE.

Difficile d’en parlerFacile de lire ce qui suit.

Paroles d'hommes:

J’avais l’impression d’être seul au monde, je me sentais très isolé. Quoi de plus honteux que d’avoir des problèmes urinaires…Ma vie quotidienne devenait ingérable, j’ai décidé d’en parler à mon professionnel de santé. Depuis je me sens mieux, il m’a expliqué que je n’étais pas seul, que c’était probablement lié à ma prostate. Il m’a conseillé des solutions transitoires et suggéré d’aller voir mon médecin.

Troubles urinaires au masculin

1 homme pour 9 femmes est concerné par l’incontinence urinaire. Certes beaucoup moins fréquente chez les hommes, c’est une réalité à ne pas sous-estimer.

Environ 1 millions d’hommes en France sont concernés par des fuites urinaires (1) et plus d’un homme sur deux le vit comme un véritable tabou (2).

L’incontinence urinaire a des conséquences importantes sur leur vie (2):

  • 92 % trouvent qu’elle a des conséquences sur la confiance en soi
  • 89 % sur la vie sexuelle
  • 88 % sur la vie sociale, sentimentale et professionnelle
  • 76 % sur la vie familiale

 

L’incontinence urinaire chez les hommes dans la majorité des cas est liée à hypertrophie bénigne de la prostate. C’est la pathologie la plus fréquente de l’homme âgé. C’est la pathologie la plus fréquente de l’homme. Les premiers changements sont identifiables au niveau de la prostate dès 30 ans. Mais ces modifications se traduiront par des symptômes vers l’âge de 50 ans chez un homme sur deux. A partir de la 80 ou 90 ans, c’est l’ensemble des hommes qui est touché.(3)

La prostate est située sous la vessie entre la symphyse pubienne et le rectum, elle entoure l’urètre et sa partie postérieure est contre la vessie. Etroitement intriquée avec les sphincters, elle assure une bonne continence urinaire. (4) L’augmentation du volume de la prostate se produisant lors de l’hypertrophie bénigne de la prostate peut alors conduire à l’apparition de troubles urinaires.

Cela se traduit de plusieurs manières :

  • l’incontinence urinaire par regorgement : la plus fréquente, cela correspond à des envies fréquentes d’uriner associées à de faibles jets d’urines souvent suivis de gouttes post mictionnelles aussi appelées « gouttes retardataires ».(5) Les hommes pourront le verbaliser de la manière suivante « J’ai très souvent envie d’uriner, mais je n’y arrive pas vraiment…et après j’ai comme des petites fuites »
  • l’incontinence urinaire par impériosité : une envie soudaine et irrépressible ne pouvant être retenue (6,7), « J’ai des besoins que je ne peux pas retenir… »

L’incontinence urinaire a des conséquences importantes sur le quotidien des hommes : le couple, la vie sexuelle, sociale, familiale, la confiance en soi… Rassurer les hommes est indispensable et expliquer qu’il existe des solutions : des traitements médicamenteux, chirurgicaux sur lesquels leur médecin pourra les conseiller, et des protections pour améliorer le quotidien. Phrase peu compréhensible.

Le système urinaire de l'homme.

Qu'est ce que la prostate ?

Présente uniquement chez l'homme, la prostate est une glande située sous la vessie. Elle entoure l'urètre, canal par lequel s'évacue l'urine. Ses fonctions sécrétoires lui font jouer un rôle important dans la fabrication du sperme.

Son dérèglement et ses conséquences

Chez l'homme jeune, la prostate a le volume et la forme d'une châtaigne mais elle se développe avec l'âge.

L'hypertrophie bénigne de la prostate(HBP) ou adénome, pourrait rester longtemps ignorée si la glande était située ailleurs. En prenant du volume, la prostate comprime l'urètre, ce qui peut altérer la vidange de la vessie. Les premiers signes sont un temps de sortie plus long de l'urine et un débit plus lent. Ils peuvent être accompagnés de pertes involontaires de l'urine résiduelle entre deux passages aux toilettes.

Quand faut-il faire vérifier sa prostate ?

Dès l'apparition de ces symptômes, il est vivement conseillé de consulter. L'examen de diagnostic de l'HBP est également recommandé à tous les hommes de plus de 50 ans. Car si l'adénome est une évolution naturelle de la prostate, d'autres pathologies la concernent. Chaque année, on récence plus de 50.000 cancers de la prostate.

Comment s'effectue cet examen ?

En allant voir son médecin ou son urologue une fois par an.

Ce dernier pratiquera 2 examens simples mais essentiels:

  -un toucher rectal afin d'évaluer le volume de la prostate et détecter un changement à sa surface,

  - un prise de sang pour vérifier le taux de PSA (antigènes spécifiques de la prostate).

L'adénome peut-il évoluer en cancer ?

Non, car il s'agit de deux maladies distinctes qui touchent des régions différentes de la prostate. L'adénome est une augmentation bénigne du volume au cœur de la glande, près de l'urètre.

Et le cancer ?

Le cancer se propage plutôt en périphérie. Comme il évolue généralement lentement, il existe plusieurs façons de le traiter:

  -l'intervention chirurgicale qui vise à retirer la prostate (prostatectomie totale),

  -la radiothérapie,

  -le traitement hormonal.

Les suites opératoires ?

Chaque année près de 100 000 opérations de la prostate sont conduites en France. L'incontinence ou les fuites urinaires en sont une suite fréquente si l'intervention a altéré le sphincter lisse (jonction entre la vessie et le canal de l'urètre).

Les protections adaptées

Le port de protections adaptées, Confiance for Men Active (coquille pénienne) et Confiance for Men Protect (protection anatomique avec barrières anti-fuites) vous assure discrétion et efficacité. Elles garantissent une hygiène au quotidien en assurant discrétion et efficacité.

 

(1)Source interne SCA
(2)Fuites Urinaires au Masculin TENA/ifop. Avril 2010
(3)Bitton a. et al. Hyperplasie Bénigne de la Prostate. Epidémiologie - Evolution naturelle - Diagnostic – Thérapie. www.andrologue.com
(4)Traitement chirurgical de l’incontinence urinaire chez l’homme. Actualités pharmaceutiques hospitalières. N°16. Novembre 2008.
(5)Incontinence urinaire masculine. Association Française d’urologie.www.urofrance.org
(6)Prise en charge de l’incontinence urinaire chez l’homme et la femme. Actualités pharmaceutiques hospitalières. N°22. Mai 2012
(7)Traitement chirurgical de l’incontinence urinaire chez l’homme. Actualités pharmaceutiques hospitalières. N°16. Novembre 2008


AccueilAccueil

Panier

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Offre
Livraison moins chère