Se tonifier sans oublier son périnée.

 

"Abdos-périnée", un couple à ménager.

Le périnée, un ensemble de muscles comme les autres.

 

Le renforcement de certains muscles peut nuire à d'autres. Dans le cas du " couple abdos-périnée", le renforcement des abdominaux seuls peut exercer une contrainte trop importante pour le périnée et créer un déséquilibre.

 

L'enceinte abdominale est une cavité limitée par le diaphragme en haut, les abdominaux latéralement et le périnée en bas. Celui-ci est en permanence sollicité par les variations de pression abdominale (liée aux efforts sportfs ou non) dont la force est dirigée de haut en bas, auxquelles il répond par une résistance à l'appui dirigée de bas en haut.

Tel un trempli, le périnée joue le rôle d'une plaque musculaire amortissante. 

 * Dans les sports à fort impact, la femme augmente de 220 kg la charge sur le périnée! Ces appuis fréquents entraînent une perte d'élasticité du périnée, avec pour conséquence, ces quelques gouttes libérées ...


* D'où la nécessité de "travailler" son périnée, d'autant plus que lui subira la "loi" de l'avancée en âge. " Le vieillissement va de pair avec le relachement de la peau et des muscles : visage, cuisses, ventre et donc aussi périnée!" explique Isabelle Lalau-Keraly. " A l'heure de la chirurgie esthétique, du powerplate...on veut tout retendre et raffermir. Dans cette logique, pourquoi ne pas penser à son périnée, un ensemble de muscles à tonifier comme les autres pour éviter les soucis et rester dynamique dans sa sexualité.

Abdominaux : Le saviez-vous?

* Contrairement aux idées reçues, les abdominaux ne se situent pas que devant, ils sont aussi sur les côtés et en profondeur. Ils sont constitués du transverse, des obliques et des grands droits. Pour le renforcement abdominal, priorité au transverse! Rarement travaillé et difficile à renforcer, ce muscle est pourtant essentiel dans la statique, la respiration, la silhouette et la protection du périnée.

Il n'y a pas de contradiction entre le travail du périnée et celui des abdominaux si des règles de base sont respectées. Les bons mouvements s'effectuent en creusant le ventre, les mauvais en le gonflant (pédalages, ciseaux, relevés de buste trop rapides)

Les bons mouvements s'effectuent en creusant le ventre.

"Abdos-périnée", conseil pour une entente parfaite!"

Suivez les conseils de bernadette de Gasquet, médecin périnéologue.

Etirez ! ! Pendant les exercices, veuiller à maintenir en permanence l'étirement de votre colonne vertébrale (distance maximale entre le coccys et le sommet de la tête) pour que l'expiration puisse se faire sans poussée vers le bas.

Expirez ! ! Faites tous les efforts en expirant, du bas vers le haut et sans inspiration préalable. Comencez l'expiration par un mouvement de remontée active du périnée, que vous maintiendrez pendant l'effort.

Rentrez !  Pour être sùre de bien respirer, placez une main sur le ventre : il ne doit jamais sortir, mais au contraire rentrer lors des contractions abdominales.

Echauffez et récupérer !  Pensez toujours à échauffer vos muscles pour préparer votre corps à l'effort. De même, à la fin de votre séance, n'oublier pas la phase de récupération et les étirements.

*Source : étude TENA/flop "les femmes et le bien être" réalisée en mai 2008 auprès de 602 femmes agées de 18 ans et plus.

**En savoir plus : " Abdominaux : arrêtez le massacre!", Dr Bernadette de Gasquet, Ed. Robert Jauze. www.degasquet.com

 

En pratique:

Vous êtes une femme, vous êtes un corps et vous êtes un ensemble de muscles! Ces muscles, vous pensez peut-être à les galber pour être satisfaite de votre apparence, mais parmi eux, il y en a un bien caché auquel vous oubliez peut-être de penser : le périnée! pourtant, le renforcer est un gage de sérénité vis-à-vis de votre bien être intérieur ! Pensez à le tonifier lui auss, notamment quand vous réalisez ces fameux abdos "ventre plat".



AccueilAccueil

Panier

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Offre
Livraison moins chère